Partagez | 
 

 "Who's to blame. No remedy to cure this pain." — Jeon Kibum [U.C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 11/11/2017
MessageSujet: "Who's to blame. No remedy to cure this pain." — Jeon Kibum [U.C.]   Dim 12 Nov - 14:34


JEON Kibum

feat. Kim Jisoo

Identité

Nom :
Jeon

Sexe :
Masculin

Date de Naissance :
11.11.1995

Taille & Poids :
178cm & 76Kg

Etat civil:
Célibataire
Prénom :
Kibum

Âge :
22/23

Lieu de Naissance :
Incheon, Corée du Sud.

Cheveux :
Courts, Noirs.

Yeux :
Noirs.

Caractère

A première vue, Kibum est un petit con.

Il est extrêmement blagueur, il fait des blagues lourdes et pas toujours drôles. Il hésite jamais à en rajouter une couche si sa première édition tombe à plat. En plus de ça, il est du genre à chercher à draguer tout ce qui est de genre féminin et est un minimum charmant.
Si on rajoute le fait qu'il agit souvent comme s'il était au dessus de tout grâce à sa richesse, on obtient bel et bien le petit con parfait.

Mais il est plus complexe que ça.

En dessous de la première couche peut être un peu trop assurée, il y a un garçon un peu cassé qui ne laisse pas grand monde entrer dans son coeur. Il a des amis, oui, pleins. Mais les vrais amis, ceux qui savent, il n'y en a que deux : Yongsoo et Minho.

Il est un poil snob également, il a toujours vécu dans le luxe et la grandeur de la haute société sud-coréenne avec toutes les manières et même s'il les perds assez vite lorsqu'il n'est pas chez lui, il ne peux pas s'empêcher de se sentir supérieur aux autres, à ces gens qu'il côtoie mais qui n'ont pas grandit dans cet univers. Cela, évidemment, ne s'applique pas à ses amis, qui ont généralement grandit dans cette opulence. Il les choisit.

Les filles, pour lui, sont un jeu. Ou des proies sur un tableau de chasse. Il lui est déjà arrivé de lancer des défis à Youngjae et Yongsoo pour pourrais pécho le plus de filles en une soirée, bien décidé à gagner. Mais comme d'habitude, Yongsoo gagnait à chaque fois. Même quand il n'essayait pas, une honte. Bon, au moins il arrivait à dépasser Youngjae de loin mais quand même.
Même les filles qui lui plaisent vraiment et sincèrement, celles qui pourraient lui convenir, il finit par les pousser dehors, les bloquer et les empêcher d'aller voir au plus profond de lui. Peut être parce qu'il a peur ou simplement parce qu'il ne se sent jamais prêt.

Il est du genre à analyser et sur-analyser les situations afin d'en tirer le meilleur profit. Il est très loin d'être con et il est même plutôt très intelligent mais il le cache bien. Mas du coup si niveau intérêt personnel, il n'a pas trop de soucis, niveau relationnel il a tendance à laisser passer les occasions les unes après les autres dans l'attente d'un "meilleur moment". Qui en général ne vient jamais, bien entendu.


Background

Dès sa naissance, Kibum était compliqué.

Il née trois semaines avant sa date de naissance estimée, alors que ses parents rentraient d'un voyage d'affaire aux Etats-Unis. Arrivé sur à l'aéroport international d'Incheon, sa mère perd les eaux et est admise d'urgence dans le meilleur hôpital de la ville. Il née donc en plein milieu de la journée alors que sa mère et son père sont en plein décalage horaire.
Mais le petit enfant naît sans soucis. Ses parents le ramènent à la capitale dès que possible et très vite il fait la connaissance de sa famille. C'est le premier enfant de ses parents et c'est le seuls qu'ils auront jamais.

Il grandit donc avec une mère aimante et un père très voyageur. Mais très vite les choses changent. Lorsqu'il a 4 ans, sa mère fait une fausse couche qui la laissera avec une santé fragile pour le reste de sa vie, alternant entre la maison de campagne qu'ils possèdent à Jeju et l'hôpital de Séoul où elle se fait soigner. Elle sera déclarée inapte à s'occuper de son fils par la suite.
Kibum est donc laissé aux bons soins relatifs de son père qui tente de réduire ses voyages à l'étranger. Mais son travail et son fils dont il doit s'occuper seul lui plombent son sommeil et lorsque Kibum a 5 ans et demi, son père est victime d'un accident de voiture où le sommeil lui fait perdre le contrôle du véhicule. Kibum était chez lui ce soir là, à attendre désespérément que son père rentre. Mais il ne rentrera jamais.

A cinq and et demi, il est dur pour un enfant de vraiment comprendre tout ce qu'il se passe. Il n'a pas sa mère avec lui pour els funérailles, juste ses grands parents et son oncle qu'il n'avait vu qu'une seule fois auparavant.
Comme il a déjà passé la majeure partie de sa vie à Séoul, toute la famille se met d'accord pour laisser l'enfant aux bons soins de son oncle, Jeon Kyungsoo, lequel accepte à contre-coeur.

En effet, le dit oncle n'a pas eu une relation amicale avec son frère depuis bien des années en fait ils ne se sont plus parlés depuis la naissance de Kibum et même ce jour là ils se sont engueulés passablement. Mais personne d'autre n'était au courant et Kyungsoo, pensant en quelques sorte honorer la mémoire de son défunt frère accepte. Même s'il garde toujours une grande rancoeur. Rancoeur qui sera renvoyé sur le fils. Kibum passe donc d'un foyer aimant à un foyer vide à un foyer hostile en l'espace de deux ans.

Il grandit donc avec cet oncle qui ne l'aime pas vraiment, voire pas du tout et essaie tant bien que mal de se faire à cette idée. Kyungsoo lui apprends les manières mais il est beaucoup trop impatient et la moindre erreur vaut à Kibum un paire de baffes. Enfin, jusqu'à ses dix ans. Après, son oncle estime qu'il est assez vieux pour supporter les coups de ceinture.
Une seule chose de mois mauvaise dans ces années là, son oncle ne cherche pas le moindre prétexte pour le frapper. Il se contente des erreurs que Kibum fait de lui même.

Vers ses 13 ans (âge européen), il rencontre ceux qui deviendront ses amis les plus proches dans les années suivantes : Park Youngjae, Seo Jungshin, Im Yongsoo et Hwang Minho. Les deux derniers découvriront plusieurs années plus tard sa situation familiale. Yongsoo étant le premier à le découvrir vraiment et Minho ayant eu la puce à l'oreille pendant presqu'un an avant que Yongsoo vienne lui en parler.

Les deux pousseront Kibum à quitter la résidence de son oncle et à s'émanciper. Bien que Kyungsoo étant assez peu d'accord car sa famille ne comprendrait pas et il avait réussi à avoir l'air d'un père pour Kibum auprès d'eux. Mais lorsque sa belle soeur, Jina, quitte son hôpital, vient le voir et lui demande de mettre un terme à cette ignominie devant tout le reste de la famille, Kyungsoo n'insiste pas.
Et à 16 ans, soit dix ans après avoir emménagé chez son oncle, Kibum est enfin libre. Il lui reste cependant des séquelles qu'il lui est difficile d'effacer mais il espère qu'avec l'aide de ses meilleurs amis, tout peux s'arranger.


Petits headcanons en vrac <3

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum

© Sue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Who's to blame. No remedy to cure this pain." — Jeon Kibum [U.C.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chae Da Hye ° Who's to blame, no remedy to cure this pain~
» Can't Blame White People.
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !
» I blame you for the moonlit sky (le 25 juin à 23h)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Administration :: Accueil des Pensionnaires :: Fiches de Riri-
Sauter vers: