Partagez | 
 

 In all sweet heart, a rebel's soul beats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 16/12/2017
MessageSujet: In all sweet heart, a rebel's soul beats   Sam 16 Déc - 21:23


Jung Chinhae

feat. Byun Baekhyun

Identité

Nom :
Jung

Sexe :
Masculin

Date de Naissance :
05.11.1997

Taille & Poids :
174cm & 66Kg

Etat civil:
Célibataire
Prénom :
Chinhae

Âge :
20 ans

Lieu de Naissance :
Séoul, Corée du Sud

Cheveux :
Courts et ébouriffés. Naturellement noir, mais il les teint en rouge parce que c'est une racaille

Yeux :
Noirs

Caractère

Chinhae est un rebelle. Enfin, disons qu'il veut se donner des airs rebelles. C'est pour ça qu'il se colore les cheveux, et qu'il porte des habits qui sont censés lui donner le style. Mais c'est pas vraiment un rebelle lorsque l'on creuse sous la surface.

Parce que si dans sa démarche et son style c'est une envie d'émancipation qui parle, à l'intérieur vous aurez en réalité affaire à un gros roudoudou en sucre. Un brin espiègle lorsqu'il veut, Chinhae aime taquiner les gens qu'il connaît bien, et avec qui il sait qu'il peut se le permettre. Assez farceur aussi, il éprouve un malin plaisir à faire quelques petites blagues gentilles et adorables à ses amis. Souriant, il illumine une journée maussade avec un sourire sincère et rempli de dents blanches dignes de vous éblouir.

De par son style, il essaie de se démarquer, mais aussi rompre avec l'image de petit garçon modèle, ce qu'il accentue parfois par son comportement, cherchant à faire ressentir ce qui le rend unique aux autres. Mains dans les poches, il essaie de paraître décontracter dans ses manières, ce qui n'est pas forcément très facile, étant donné qu'il est assez timide face aux personnes plus âgées que lui. Il sourira d'ailleurs souvent crispé, c'est ce qui montre sa gêne, qui ne s'arrange pas en raison de sa relative petite taille. D'où son style qui devait aussi lui donner un peu plus confiance en lui dans ce genre de situation.

Chinhae se vexe assez difficilement, il faut vraiment mettre la barre très haute pour qu'il s'énerve après quelqu'un. Mais lorsqu'on l'agace, il ne se gênera pas pour être cassant, voir méchant, même si ce n'est pas vraiment volontaire sur le coup. Néanmoins, s'il pense que son énervement était justifié, il ne s'excusera pas auprès de la personne, ne voyant pas pourquoi il devrait le faire.
Il lui arrive parfois de faire l'enfant lorsqu'on lui dit non, ou autre. Il boudera en gonflant les joues surtout, essayant d'implorer, ce qui ne marche pas forcément très bien, mais il tient cette manie de l'enfance (et ça marchait assez bien à certains moments).
On peut lire dans Chinhae comme dans un livre ouvert. Il n'arrive pas à cacher ses sentiments et émotions, ce qui est donc très facile d'interprétation pour son entourage. Il a énormément de mal à dissimuler quoique ce soit, tristesse ou joie. Si quelque chose le chagrine, les autres le seront tout de suite, c'est exactement la même chose si c'est pour un évènement joyeux. En soit, c'est une facilité pour les autres, qui peuvent directement savoir sa réaction face à une de leur parole.


Background

5 Novembre 1997, 5h46

Il faisait froid ce matin de novembre, particulièrement car le soleil n'était pas encore levé. Heureusement, la chambre de la clinique était bien chauffée, ce qui évita au petit Chinhae de faire un choc thermique dès sa sortie du ventre de sa mère. Le travail avait commencé tôt pour Chunhei, mais n'avait pas duré trop longtemps, pour le bonheur de celle-ci, n'étant pas à son premier accouchement. Déjà petit, Chinhae n'était pas destiné à faire partie des plus grands en taille, mais ne dit-on pas que la taille importe peu ?

C'est seulement 3 jours après sa venue au monde que le petit sortit de la clinique, pour rejoindre avec ses parents le bel appartement familial. Certes, il ne faisait pas partie des plus beaux de Séoul, mais il avait un certain charme, tout en étant parfaitement fonctionnel et spacieux. Rien de mieux que de l'espace pour élever un enfant destiner à être un peu remuant. C'est dans cet espace chaleureux que Chinhae fit la première fois la connaissance de Hyunae, sa grande sœur de neuf ans son aînée. La petite étant déjà autonome pour de nombreuses choses, les parents pouvaient se consacrer presque entièrement à leur fils. Heureusement pour lui d'ailleurs, que sa sœur était là pour lui.
En effet, Minjae et Chunhei reprirent très rapidement le cours de leur travail après la naissance de Chinhae, soit à peine deux ans après celle-ci. Les deux travaillant dans une importante entreprise, se trouvaient souvent en voyages d'affaires, loin de leur fille et pays. Ils avaient ralenti leur rythme et demander de rester sur place durant la petite enfance de leur fils, pour pouvoir tout de même passer du temps avec lui, mais dès qu'ils estimèrent que leur présence n'était plus essentielle, les enfants n'étaient pas près de les revoir avant un moment.

Confiés à une nourrice de confiance, qui s'occupait déjà de Hyunae, les parents purent repartir très rapidement à leurs affaires internationales, pour le malheur du petit Chinhae, qui n'avait encore jamais passé de durées aussi longues sans sa mère et son père. Il eut d'abord du mal avec cette situation, pleurant souvent, en particulier le soir. Mais se rendant compte rapidement que cela ne servait pas à grand chose, il cessa. En grande partie car il n'était pas seul, mais avec sa sœur. Hyunae se dévoua énormément à son petit frère, jouant avec lui presque tout le temps, le cherchant à la sortie de l'école lorsqu'il y fut entré. Elle était plus présente que n'importe qui pour lui, même plus que leur nourrice, que Chinhae avait très rapidement réussi à mettre de son côté. En effet, le petit garçon avait compris que la femme avait du mal à résister aux caprices, et il fit jouer cela à son avantage, implorant à chaque fois qu'on lui refusait quelque chose, ce qui faisait céder la nourrice très facilement. Il obtenait presque tout ce qu'il voulait, cette technique n'étant pas infaillible car elle n'était d'aucune utilité face à Hyunae.

A ses trois ans, sa nourrice se rendit compte que Chinhae avait un problème pour distinguer entièrement bien les choses, ce qui le conduisit à faire des examens, qui lui diagnostiquèrent une hypermétropie puissante, qui l'obligerait à porter des lunettes tout le temps. Le petit ne protesta pas d’abord, ne savant pas véritablement ce que ça changeait pour lui. Mais après les avoir presque cassée, il comprit qu’il allait être dur de continuer à faire n’importe quoi avec elles sur le nez, et même faire attention. Mais en ayant vraiment besoin pour voir correctement, il ne broncha pas et suivit scrupuleusement les conseils médicaux.
Le temps fila rapidement, animé par Chinhae qui grandissait, Hyunae qui prenait de plus en plus en maturité, et les retours au foyer de Minjae et Chunhei. Heureusement pour les enfants, dès lors que leurs parents se trouvaient chez eux, c’était pour passer le plus de temps possible avec eux, si bien que malgré leur présence auprès d’eux très rare, les deux ne manquaient pas d’amour parental. Se sentant également légèrement coupable de ne pas être souvent là, ils avaient tendance à beaucoup gâter leurs enfants, leur ramenant des cadeaux de leurs voyages, et les couvrant de présents à Noël et à leurs anniversaires.

Malgré ces nombreuses attentions, Chinhae n’arriva pas à développer un véritable amour proche avec ses deux parents. Pas qu’il ne les aime pas, ou les déteste, mais ce n’était pas le même amour qui l’unissait avec Hyunae. Il se développa entre le frère et la sœur une véritable relation de confiance, quasi fusionnelle. Ce qui s’accentua encore plus lorsqu’au cours du mois de juin de l’année 2005, lorsque Minjae décida de ne plus faire appel à la nourrice pour garder les deux, estimant Hyunae maintenant assez grande pour s’occuper de son frère et rester seule sans tuteur adulte. La jeune fille venant de fêter ses dix-sept ans, elle savait faire de nombreuses choses seule, tout en combinant son travail. Ce ne fut pas facile tous les jours, ni de tout repos, Chinhae étant un brin remuant à huit ans, mais dès que sa sœur lui demandait de se tenir tranquille, il s’exécutait, avec plus de zèle qu’en classe ou avec n’importe qui.

Hyunae se débrouilla très bien dans cette fonction de « mère-sœur », au point où Chinhae la considéra presque comme une mère, et dès qu’on lui demandait qui l’élevait, il citait sa sœur et non ses parents. Le côté remuant du garçon se calma lorsqu’il entra dans le secondaire, les cours s’intensifiant, il se laissa moins aller, pour ne surtout pas gêner son aînée, qui continuait ses études de droit avec assiduité, ne pouvant se permettre de rater une année. Naturellement entouré, Chinhae se fit rapidement de très bons amis, qui ne passaient que rarement chez lui, pour ne toujours pas embêter Hyunae. Ce détail ne gêna jamais le jeune homme, qui préférait de toute façon aller chez les autres plutôt que chez lui.
Ses études se poursuivirent sans trop de soucis, mis à part en maths, où il eut très rapidement de très grandes difficultés pour suivre et comprendre, son hypermétropie lui causant des maux de tête au passage lorsqu’il se concentrait dessus pendant trop de temps, ce qui paradoxalement lui était nécessaire s’il voulait comprendre un minimum. Ses notes dans la matière lui baissaient considérablement sa moyenne, et il fut rapidement incapable de suivre le programme. Il décida alors de se tourner vers des études plus littéraires, ne souffrant pas de réels problèmes dans ce cursus, ayant même un certain talent pour les langues et l’écriture.

C’est dans sa dernière année de lycée que de grands changements apparurent également. Hyunae venait tout juste de fêter ses vingt-sept ans lorsqu’elle fit la rencontre d’un homme. Eunji n’était pas un homme mauvais, ou profiteur, mais Chinhae avait développé un certain sens de la protection envers sa sœur durant son adolescence, et il se méfia d’abord de cet homme qui peut être cherchait juste à faire du mal à sa grande sœur chérie. Il ressentit comme un besoin de s’affirmer, pour lui prouver qu’il était là pour la protéger en cas d’accident. Mais au-delà de ce fait, il avait envie de sortir du lot, de ne plus être le simple petit coréen qui ne différait pas des autres par une taille ou carrure imposante. C’est donc pour cette raison qu’il se teignit pour la première fois les cheveux. Il choisit du rouge pour symboliser la force, mais aussi parce qu’il adorait cette couleur. Hyunae fut surprise en le voyant rentrer le soir de chez le coiffeur, mais Chinhae allait être majeur dans tout juste un mois, elle ne fit donc aucuns commentaires.
Aimant déjà les vêtements atypiques et non conformes à la norme, le jeune profita de sa nouvelle couleur pour acheter plus d’affaires de ce style, les deux se mariant très bien. Jugeant que ses lunettes n’étaient pas vraiment raccord avec le reste, il décida de commander des lentilles, plus discrètes et corrigeant mieux par la même occasion. Il ne portera maintenant presque plus ses lunettes, sauf chez lui ou lorsque ses yeux demandent du repos.
Il poursuivit ses études de son côté, sa sœur quittant l’appartement familial pour s’installer avec Eunji lorsque Chinhae allait rentrer en deuxième année de licence en culture et littérature, spécialité mandarin. Il ressentit d’abord un pincement au cœur, n’ayant jamais vécu sans elle, mais il se réjouit rapidement pour elle, sachant qu’elle n’allait pas habiter très loin et qu’Eunji était progressivement rentré dans la famille, le jeune homme ne se méfiant plus de lui depuis un temps. De plus, il estimait que sa sœur avait trop « gâché » sa vie à s’occuper de lui et qu’elle méritait de vivre enfin pour elle-même.


Petits headcanons en vrac <3

ȣ- Chinhae est très grognon au réveil. ȣ- Il faut plusieurs fois pour le réveiller. ȣ- Il porte des lunettes. ȣ- Car il est très hypermétrope. ȣ- Mais il ne porte presque jamais ses lunettes, car ça "casse" son style. ȣ- Il privilégie donc les lentilles. ȣ- Il adore les Yugwa. ȣ- Il a d'ailleurs un faible pour les produits sucrés. ȣ- Il parle bien l'anglais et le mandarin. ȣ- Il est d'ailleurs doué en littérature étrangère. ȣ- Il a appris à cuisiner avec Hyunae. ȣ- Il se débrouille donc relativement bien. ȣ- Il est coulrophobe et acrophobe. ȣ- Son sport préféré est le tennis. ȣ- Bien qu'il ne soit pas très bon dedans. ȣ- Il se maquille légèrement les yeux par moment. ȣ- Son fruit préféré est la mangue. ȣ- Mais il déteste les compotes. ȣ- Il complexe sur sa morphologie et sa taille. ȣ- Il est athée. ȣ- Même s'il lui arrive d'aller au temple de temps en temps. ȣ- Il adore le rouge. ȣ- Bien qu'il dirait que sa couleur préférée est le noir.
© Sue

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
In all sweet heart, a rebel's soul beats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I hate everything about you ; you're my nightmare, sweet heart and you have no way to run. (NIKARA)
» hey sweet heart, its me ≈ astrid
» Ryan ✤ Don't be so shy my sweet heart
» Pokémon Soul Silver et Heart Gold
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Administration :: Accueil des Pensionnaires :: Fiches de Io-
Sauter vers: